logo Estérel Côte d'Azur Agglomération avec la signature en blanc et orange avec la signature

Sauver les palmiers du charançon rouge 

Sauver les palmiers du charançon rouge : le plan ARECAP

La lutte contre le charançon rouge du palmier est obligatoire. Estérel Côte d’Azur Agglomération est mobilisée depuis 2016 dans le cadre d’un plan d’action collectif public/privé. Elle offre l’opportunité aux propriétaires de palmiers de traiter leurs végétaux à des tarifs négociés.

Estérel Côte d’Azur Agglomération est engagée depuis 2016 dans une Action en Réseau pour l’Éradication du Charançon Rouge et l’Assainissement des Palmiers (plan ARECAP), en partenariat avec l’association Propalmes83. Cette action a pour objectif de préserver les palmiers menacés et d’aboutir à une baisse rapide et significative de la population des charançons rouges.

 La stratégie d’action combine 3 méthodes de lutte complémentaires : 

Cette action repose sur la participation volontaire de propriétaires publics et privés de palmiers, attachés à la préservation de leur patrimoine végétal. Le plan ARECAP rassemble environ 2  150 propriétaires et permet de surveiller et de traiter préventivement plus de 6 000 palmiers.

Découvrir en vidéo

> Propriétaires de palmiers du territoire d'Estérel Côte d'Azur Agglomération : Inscrivez-vous !

Si vous êtes propriétaires de palmiers qui ne sont pas encore traités, vous pouvez vous inscrire pour faire traiter préventivement vos végétaux, au prix négocié de 72€ par palmier et par an. Ce tarif comprend le déplacement de l’entreprise, la fourniture du produit et l’application qui permet le traitement préventif à réaliser chaque année à la même période.

Le piégeage préventif de l'insecte : un moyen de lutte complémentaire efficace

Estérel Côte d’Azur Agglomération a installé un réseau de 1 050 pièges à charançons sur son territoire afin de limiter la prolifération du ravageur. Des pièges peuvent être mis à disposition des propriétaires de palmiers volontaires.

Les pièges à charançon rouge du palmier permettent à la fois de détecter l’insecte pour suivre l’évolution de sa population, mais également d’en limiter la prolifération. Le piégeage représente ainsi un moyen efficace en complément des traitements préventifs.

Estérel Côte d’Azur Agglomération a installé un réseau de 1 050 pièges à charançons sur son territoire. Ceux-ci sont répartis sur le domaine public (70 %), au niveau des espaces verts, et sur le domaine privé (30 %), dans les jardins de propriétaires de palmiers volontaires, investis dans la lutte collective contre le ravageur.

Depuis 2016, environ 100 000 charançons ont été capturés. Sur la période des vols intensifs de l’insecte qui se déroule de juillet à novembre, le nombre moyen des captures, en zone de traitement ARECAP, a chuté de 69 %, passant de 12,6 charançons en moyenne par piège en 2018, à 3,9 % en 2020.

IMPORTANT : les pièges à charançons n’ont pas vocation à protéger les palmiers à eux seuls.

> Appel à candidature pour la mise à disposition gratuite de pièges à charançons

Si vous êtes inscrit au plan ARECAP ou que vous souhaitez participer aux opérations de piégeage menées par la Communauté d’agglomération, des pièges sont mis à disposition des particuliers investis dans la lutte contre le charançon rouge. Ils sont distribués gratuitement, dans la limite des stocks disponibles, aux propriétaires de palmiers volontaires.

Pour bénéficier de cette offre ou obtenir des renseignements Estérel Côte d’azur met un numéro vert gratuit pour les particuliers : 0 800 10 40 11(numéro vert) ou  environnement@esterelcotedazur-agglo.fr.

Les opérations de piégeage sont menées en partenariat avec la société BERGON, la société KOPPERT et avec le soutien de la Région SUD.

> Adhérents à l'opération ARECAP 1050 pièges

Les particuliers engagés dans l’opération ARECAP qui possèdent des pièges à charançons sont tenus de transmettre leurs relevés mensuels à l’aide du formulaire ci-après :

Le traitement des foyers actifs du charançon rouge

Un palmier infesté par le charançon rouge est un foyer de dissémination de l’insecte dans l’environnement. Le repérage et l’élimination des foyers permettent d’endiguer la propagation du ravageur. Estérel Côte d’Azur Agglomération surveille son territoire en permanence mais compte aussi sur la mobilisation des propriétaires de palmiers.

Un palmier infesté par le charançon rouge est un foyer de reproduction et de dissémination de l’insecte pouvant générer plusieurs centaines d’individus engendrant de nouvelles contaminations de palmiers.

Les populations du ravageur sont encore présentes dans l’environnement, malgré les efforts de lutte engagés sur le territoire depuis 2016. Les efforts de sensibilisation se poursuivent afin d’impliquer les propriétaires de palmiers qui refusent encore de traiter préventivement leurs végétaux, de les assainir ou de les abattre lorsqu’ils présentent les premiers signes d’infestation.

Pour pallier ce phénomène et tenter de faire respecter la réglementation en matière de lutte obligatoire contre le charançon rouge du palmier, une surveillance régulière du territoire est effectuée par les agents du service environnement. Lorsqu’un palmier infesté est repéré, une procédure est engagée afin que le propriétaire se conforme à la réglementation dans les délais les plus brefs (15 jours). Chaque année, ce type d’intervention permet de repérer plus d’une centaine de foyers de charançons et de les faire assainir ou abattre par leurs propriétaires.

Contact